mercredi 20 mai 2015

Pétronille d'Amélie Nothomb: un roman pétillant

Bon, je sais que tout le monde l'a surement déjà lu, étant donné qu'il est sortit en septembre comme d'habitude, et qu'il doit y avoir des centaines d'articles sur le sujet, mais ce n'est pas grave.

Je vais vous parler du dernier roman d'Amélie Nothomb: Pétronille


De quoi ça parle?
Amélie met en scène son amour pour le champagne, que l'on avait déjà pu entrevoir dans Barbe Bleue, et son improbable amitié avec une de ses lectrices, aussi fantasque que son prénom: Pétronille

Ce que j'en pense?
C'est une roman assez frais et pétillant tout comme le champagne qui est finalement le personnage principal. Et le final est assez surprenant. C'est très plaisant.

Si j'avais une critique, ce ne serait pas contre ce roman mais plutôt contre l'auteur. Je suis une fan et une fidèle de son  travail depuis mon adolescence, mais depuis quelques années, j'ai la désagréable impression que le personnage qu'elle s'est forgée prend le pas sur ce qu'elle écrit.
Si on dit de certain qu'ils s'écoutent parler, j'ai l'impression qu'elle, elle se regarde écrire. Et même si celui-ci est plutôt réussi, ses romans pseudo autobiographiques commencent à sérieusement me fatiguer. J'aimerai vraiment retrouver la dialoguiste de génie de Péplum et Hygiène de l'assassin.




mardi 19 mai 2015

Nous étions les hommes de Gilles Legardinier: Un thriller humaniste

Ouh la la! Cela fait une éternité que je n'ai pas posté d'article littéraire (d'article tout court d’ailleurs)
Pourtant j'ai des tonnes de livres dont il faut que je vous parle. Mais que voulez-vous, s'occuper d'un plancton tout neuf, ça éloigne des écrans!

Je vais essayer de combler mon retard avec tout d’abord le deuxième thriller d'un auteur que j'affectionne tout particulièrement: Nous étions les Hommes de Gilles Legardinier





Alors, de quoi ça parle?
Le docteur Scott Kinross et la génétiennne Jenni Cooper travaillent ensemble sur la maladie d'alzheimer. Lorsqu'ils font une découverte fondamentale sur cette maladie en particulier et l'avenir de l'humanité en général, ils vont se confronter à des enjeux qui les dépasses. Mais ils ne sont pas les seuls à s'interroger sur notre condition d'être humain et à vouloir en savoir plus sur notre évolution.

Ce que j'en pense?
C'est un thriller scientifique mais surtout humaniste. La mise en scène est parfaitement rythmée, les décors impressionnants, les personnages sont profonds et attachants, le suspense est superbement dosé. Mais surtout, j'aime énormément la façon dont il nous pousse à nous interroger sur notre condition d'être humains.

J'adore la sensibilité de Legardinier, cette pudeur, et cette douceur qui émane de son style. C'est toujours respectueux.  Et le travail de documentation qu'il a du fournir pour cette histoire est impressionnant.

C'est un coup de coeur. Je le recommande vivement!