mercredi 14 mai 2014

L'elixir d'amour d'Eric-Emmanuel Schmitt: une correspondance amicale?

Comme tu le sais , je me jette sur les livres d’Éric Emmanuel Schmitt dès leur sortie, peut importe le type de récit (roman, théâtre, nouvelles ou autres essais).
C'est donc tout naturellement que j'ai lu le roman épistolaire L'élixir d'amour.



Pour commencer, un petit mot sur la couverture: je trouve cette Eve vraiment très belle.

Alors, de quoi ça parle?
Louise et Adam ont vécu une histoire d'amour passionnelle. Ils sont désormais séparés. Lui est un psychologue à Paris, elle a déménagée au Canada.
Ils décident de rester amis, vont s'écrire et tenter une donner une définition à l'amour. Et à travers leurs expériences et leurs nouvelles histoires, ils veulent trouver ce que pourrait être l'élixir d'amour, la potion magique, la recette de cuisine si elle existe qui fait mouche pour faire tomber l'autre sincèrement amoureux.

Ce que j'en pense?
D'abord, ce qui m'a marqué, c'est le style: c'est un langage assez soutenu. Personnellement, j'aime les belles phrases et le vocabulaire riche mais dans ce cas précis je trouve ça un chouïa lourd et ça pourrait en rebuter certain.
Ensuite les personnages: ce qu'il m'énerve cet Adam!  Trop sur de lui, donneur de leçon, réponse à tout. Bref Imbuvable. En tout cas, ce n'est pas le type d'homme avec qui j'aurais envie de parler d'amour. Mais bon, ce n'est pas moi qui était amoureuse de lui, c'est Louise. Et pour le coup, elle je l'aime bien. Sous ces airs innocents, elle cache bien son jeu.
Enfin, Le final est vraiment efficace, je ne m'y attendais pas.

Au final, je suis un peu partagée.
C'est un roman assez court. Je me suis forcée à le refermer de temps en temps pour le faire durer et le savourer, parce que ça passe vite. Mais ici, ce n'est pas un défaut. Heureusement que ce n'était pas trop long, sans quoi on se serait ennuyé.
Cet échange autour de l’élixir d'amour ne m'a pas vraiment convaincu. Comme s'ils dissertaient de quelque chose sans vraiment le connaître le sujet. On parle d'amitié, de désir charnel, de plaisir mais d'amour véritable, celui qui te fait trouver l'autre beau même quand il va sortir les poubelles en tong et chaussettes, je ne suis pas sure. Du coup, moi ça ne m’atteint pas vraiment. Je ne m'attendais pas à ça, alors je suis un peu déçue.
Par contre, le final, est tellement surprenant et bien fait après cet échange qui m'a laissé sur ma faim, qu'il  me fait franchement oublier mon scepticisme.

Donc mes attentes aux vues de la couverture et de ce que le résumé pouvait laisser supposer ont été déçues. C'est ce qui m'a un peu rebuté.
Mais finalement l'histoire est vraiment chouette. Et je ne regrette pas du tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire