mardi 18 mars 2014

Quand le requin dort de Milena Agus: bizarre mais poétique


Milena Agus, je ne connaissais pas du tout, mais alors pas du tout du tout. Ce livre, c'est mon homme qui me l'a choisi parce qu'il était offert pour l'achat de deux livre de poche.

Je n'avais donc aucun a priori quand j'ai lu Quand le requin dort, le premier livre de cette auteure.


De quoi ça parle?
La narratrice, une jeune fille de 18 ans, raconte par petite touche, comme des tranches de vie, son histoire et celle de sa famille. Et comment dire, ils sont spéciaux dans cette famille. La mère est très fragile psychologiquement. Le père est un coureur de jupon absent. Le frère ne fait rien d'autre que jouer du piano. La tante cherche désespérément l'amour. Et elle, est enlisée dans une relation sado masochiste extrême avec un homme marié et plus vieux quelle. Pourtant, partout elle cherche la beauté et le bien.

Ce que j'en pense?
C'est spécial. Très poétique. Le début a été très déroutant pour moi, je me demandais où j'étais tombée. Un mélange entre une vision onirique et un journal intime sous LDS. J'exagère (un peu), mais on n'a pas l'impression qu'il s'agit du récit de la vie d'une famille dans un monde normal.
Et puis, petit à petit on s'attache à ces personnages, on a envie de voir comment ils vont évoluer.

Ce livre ne m'a pas donné envie de découvrir le reste de l'univers de Milena Angus, non pas que ce n'est pas bien, mais ce n'est pas particulièrement un genre que j'aime.
Cela dit,  j'ai quand même passé un bon moment.


lundi 10 mars 2014

L'Exil des Anges de Gilles Legardinier: Un thriller bien agréable


Comme beaucoup de monde, j'ai lu Demain J'arrête! Et comme j'ai bien aimé, j'ai voulu découvrir un peu plus l'univers de Gilles Legardinier.

Donc, même si le style n'a absolument rien avoir, j'ai lu L'Exil des Anges.



De quoi ça parle?
Valéria, Peter et Stéphan sont trois jeunes gens du même age mais d'origines complètement différentes. Chacun poussé par le même rêve obsédant qu'ils font depuis leur enfance, ils se retrouvent en Ecosse en quette d'une chapelle et surtout de réponses. Ils vont découvrir qu'ils sont la preuves vivantes de la véracité d'une théorie et de la réussite d'une expérience scientifique portant sur la mémoire réalisé vingt ans plus tôt par deux chercheurs. Seulement, ils ne sont pas les seuls à chercher la vérité. Ils devront également faire face à ceux qui les traquent.

Ce que j'en pense?
C'est drôlement bien ficelé cette histoire.
Le premier chapitre déroute un peu puisqu'il raconte la fin des deux scientifiques par qui tout à commencé. On croit qu'on est rentré dans l'histoire, et puis non, on recommence à zéro dans le chapitre suivant, 20 ans plus tard.
Ensuite, j'avoue que la toute fin me déçois un peu. Je ne sais pas trop ce que j'aurais voulu, ni comment l'auteur aurait pu faire autrement, mais j'ai un petit goût d'inachevé.
Cela dit, le reste est parfait, bien rythmé, on ne s'ennuie pas. Cette théorie sur la mémoire et très intéressante. Il y a de l'action, de la tension, un peu de romance aussi.

C'est particulièrement plaisant et je serais bien restée en compagnie de ces personnages un peu plus longtemps.


mercredi 5 mars 2014

L'Arme à l'oeil de Ken Follett: de l'espionnage et du bon (comme toujours)


Je suis une grande fan de Ken Follett, de ses fresques historiques bien sur, mais aussi de ses autres romans, en général de l'espionnage sur fond de guerre.

Je les ai quasiment tous lu. Sauf quelques un qu'on trouve difficilement en librairie, alors mon chéri  me les a commandés car il sais à quel point une collection incomplète me chagrine.

J'ai donc lu L'Arme à L'oeil de Ken Follett

De quoi ça parle?
On sait que nous avons gagné la seconde guerre mondiale grâce au débarquement surprise des soldats américains en Normandie. Mais que se serait-il passé si les nazis avaient découvert le secret de la préparation de ce débarquement?
C'est donc l'histoire de Faber un espion allemand infiltré en Angleterre qui va découvrir ce secret qui peut changer la face du monde, et des soldats anglais qui vont tout faire pour l'arrêter avant qu'il ne puisse transmettre ce qu'il sait. Mais Faber est doué, très doué et lorsqu'il se retrouve échoué sur une petite île perdue avec pour seul habitant un homme en fauteuil roulant, sa femme, son enfant et un émetteur radio, on se dit que la partie va être difficile pour les anglais.

Ce que j'en pense?
Comme d'habitude, il me faut un petit moment pour rentrer pleinement dans l'action, mais que cette histoire est bien ficelée, c'est haletant. On suit en parallèle l'histoire de l'allemand et celle des anglais qui doivent identifier, retrouver, traquer et arrêter cet espion. C'est bizarre, mais jusqu'au bout on aurait presque envie que Faber réussisse sa mission tellement il est charismatique et séduisant de par sa force, son intelligence, sa froideur face à ce qu'il est obligé d'accomplir et parfois aussi sa sensibilité.

C'est un très bon roman d'espionnage, on ne s'ennuie pas même si j'avoue avoir préféré les parties consacrées à Faber que celles de la traque des anglais.Je le recommande