lundi 19 août 2013

Trois mois d'essais: le bilan


Voilà maintenant trois mois (ou devrais-je dire trois cycles) que le Monsieur et moi essayons de planter la graine.
Je suis passée par plein d'émotions différentes et j'ai vécu chacun de ces mois différemment.

Premier Mois:
Ça y est, j'arrête la pilule!
On est tout excité. On sais très bien que ça ne marchera pas du premier coup. Mais bon on espère quand même. On est tout sourire, tout est joie et bonheur, papillons dans les yeux et prouts à paillettes. 
Concrètement la gynéco nous avait conseillé de continuer à se protéger pendant les deux mois qui suivent l'arrêt de la pille pour éviter les fausses-couches. Je suis septique sur ce point et nous ne respectons pas ce conseil (oui je ne suis pas docteur mais j'ai le droit d'avoir mon libre arbitre, non mé ho!)
Par contre je prends bien l'acide folique qu'elle m'a prescrit et je respecte tant que faire se peut les recommandations alimentaires (Oh joie, je ne suis pas immunisée contre la toxo).
Cela dit je ne suis qu'une faible femme et un cocktail alcoolisé et un plateau de sushi (pas le même jours hein!) auront raison de ma volonté et de ma zen attitude.
S'en est donc suivi une période de grandes angoisses. Oh mon Dieu, à cause de mon inconscience j'allais faire un enfant handicapé, mal formé ou que sais-je. Si je commençais comme ça , j'allais forcément être une mauvaise mère. J'en suis venue à prier pour ne pas tomber enceinte ce mois ci. Et j'ai accueilli mes règles avec soulagement (on est glamour ou on l'est pas!)

Deuxième Mois:
Forte de ma grande expérience (lol) de nullipare en essai bébé, je reprends tout à zéro. Je respecte les règles alimentaires à la lettre.Un peu de sport pour me vider l'esprit (mais pas trop) et calcul exact du jour propice pour ne pas louper le coche.
Les jours s'égrainent lentement mais plus sereinement. Mais un sentiment de déception commence à pointer son nez. Je sais que je suis pas enceinte. Je ne ressent rien. Disons rien de particulier. Aucun symptôme. J'avais toujours imaginé que le ressentirai de suite. Qu'au fond de moi je le saurais. Et que j'aurais très rapidement les premiers signes physiques. Je pense que je serais très déçue si ça ne devait pas être le cas. Pour moi ça fait pleinement partie de la grossesse et j'aurais du mal à me sentir réellement enceinte si je ne devait pas voir rapidement tous ces changements physiques.
Cela dit, je dis ça maintenant, j'imagine que je tiendrais un autre discours quand je passerai le plus clair de mon temps la tête dans la cuvette des toilettes!
Néanmoins le suspens aura été de courte durée puisque les anglais ont débarqué avec 4 jours d'avance!

Troisième Mois:
Forte de mes deux mois d'essai précédents (re lol) je décide de ne plus me prendre la tête. Pas d’alcool ni sushi évidemment mais moins de stress. On verra bien, si ça marche tans mieux, si ça marche pas, tans pis, ce ne sera que partie remise.
Là non plus, je ne ressent rien de particulier après la semaine propice. Mais je me dit que j’essaie tellement de trouver un signe, je suis tellement focalisé la dessus, qu'à nouveau je me prend la tête pour rien. Alors j’attends. On attends. 1 jours de retard. Je commence à sourire, mais je ne crie pas victoire. J'achète quand même mon premier test de grossesse. 2 jours de retard. Je suis tendue. Je n'ose pas faire le test. J'ai peur d'être déçue et en même temps je préfèrerai être définitivement fixée. Je décide de le faire le lendemain matin. Évidemment je dort mal. Le lendemain, ben je ne peux que constater que je n'ai pas besoin de faire de test . (Glamour toujours). Je suis très déçue. Alors je me venge sur le pot de Nutella.
A ce rythme là, je vais prendre tout les kilo de grossesse avant d'être enceinte!

Voilà Essai BB1 Début du Cycle 4 . J'espère poursuivre cette aventure plus sereinement. J'ai peur de bloquer les choses à trop me mettre la pression. Ce serait quand même ballot. Il n'y a aucune raison pour que ça ne marche pas alors j'espère avoir de bonnes nouvelles très vite.