mercredi 24 février 2016

My spring book wich List!

Il parait que ça fait bien de placer des mots anglais quand on blogue, alors que veux-tu, j’essaie de me mettre à la page.

Premier article du genre pour moi : une wich list, ou liste d’envie pour les anglophobiques (je te rassure les anglicismes s’arrêteront là), parce que j’en ai envie tout simplement.
C’est parti !


Dans la catégorie: Je complète mes collections


Auteur: Gilles Legardinier
Titre: Le dernier géant 
Date de parution: 4 Février 2010 
Éditeur: Pocket Jeunesse 
Collection: 9/12 ans 
Série: Roman poche 
La 4ème: En 2080, pour faire face à la surpopulation mondiale, les scientifiques ont mis au point un projet insensé. Cette opération, la plus spectaculaire jamais orchestrée par l'homme, a permis de réduire de trois quarts la taille de tous les êtres vivants sur Terre. Pourtant, une menace d'un genre inédit se profile : des mercenaires surentraînés ont été congelés en secret avant que l'espèce humaine ne soit miniaturisée. Ramenés à la vie, ces guerriers invincibles ont tout pour devenir les maîtres de la planète...





Auteur: Gilles Legardinier 
Titre: Le Sceau des Maîtres 
Date de parution: 19 août 2010 
Éditeur: Pocket Jeunesse 
Collection: 9/12 ans 
Série: Roman poche
La 4ème: Le chevalier Richard de Montbard, 17 ans, a soif de batailles et de victoires. Il doit pourtant renoncer à ses rêves de conquête pour partir en mission secrète avec Guillaume de Fontenoy, un jeune moine de son âge. Il leur faut retrouver un diamant extraordinaire, le Sceau des Maîtres. Exposé au soleil, celui-ci révèle les points stratégiques en Terre sainte : eau, or, caches d'armes et sanctuaires... S'il tombait entre les mains des infidèles, plus d'un siècle de croisades serait réduit à néant. Pour les deux jeunes gens commence alors une incroyable quête qui va les conduire au bout d'eux-mêmes





Ce sont les deux derniers Legardinier qui me manque, des romans jeunesses certes , mais des romans qui ont l'air super cool.




Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt –Illustrateur:Pascale Bordet 
Titre: Le carnaval des animaux 
Date de parution: 01 octobre 2014 
Éditeur: Albin Michel 
Collection: Beaux Livres 
La 4ème: « Le récit que je vous propose raconte une histoire, certes, mais une histoire qui, au lieu de cheminer à côté des notes, ouvre nos oreilles pour mieux les entendre. La musique ne décrit pas le monde comme la peinture, la photographie, le cinéma ; elle a sa vie propre, son charme singulier ; pourtant elle peut se plaire à reproduire des éléments de la nature – le braiment de l’âne, le chant du coq ou du coucou –, à suggérer des formes, des mouvements, des couleurs et à se moquer des airs passés en les transformant en tortues, en éléphants ou en dinosaures




La bibliographie de Schmitt est impressionnante. Celui ci est le seul qui me manque du moins jusqu'à sa prochaine parution. Il me tarde de découvrir ce livre musical et la patte de Schmitt dans ce style particulier.



Auteur: Ken Follett 
Titre: Aux portes de l'éternité (le siècle - tome 3) 
Date de parution:25 septembre 2014 
Éditeur: Robert Lafont 
Collection: Best Seller 
La 4ème:  De l'édification du mur de Berlin à l'effondrement de l'Union soviétique, la grande aventure du XXe siècle telle que personne ne l'a jamais racontée.
Après La Chute des géants et L'Hiver du monde, la conclusion éblouissante de la trilogie du Siècle de Ken Follett.
Entre saga historique et roman d'espionnage, l'histoire du XXe siècle comme vous ne l'avez jamais lue. 
Disponible en poche: le 02/02/2016 - Le livre de poche





Ahhh Ken Follett, je suis un grande fan. Pourtant je n'ai toujours lu le troisième et dernier tome de sa Saga: le Siècle, le seul livre qui me manque ce cet auteur.


Auteur: Agnès Abécassis 
Titre: Le Tendre Baiser du tyrannosaure 
Date de parution: 09 mars 2016 
Éditeur: Le livre de Poche 
La 4ème: Rassurez-vous, il n’y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire. Mais il y a Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S’il y parvient, il aura droit à une immense surprise… Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d’enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère !
On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pour la fille capricieuse qu’il va rencontrer. Et n’oublions pas Ava, vendeuse d’escarpins de luxe, qui reçoit un jour d’une cliente millionnaire un bijou hors de prix, et qui quitte illico cet emploi qu’elle déteste tant. Jusqu’à ce que son bijou disparaisse… Des personnages qui forment une bande irrésistible et nous emportent dans un tourbillon de sentiments. Une comédie réjouissante, à dévorer d’urgence !



Qu'il n'est pas trop mignon ce petit dinosaure? Il me tarde de découvrir le nouveau roman d'Agnès Abécassis qui sort directement au format poche.


Dans la catégorie : Tous le monde en parle, moi aussi je les veux




Auteur: Christelle Dabos
Titre: La Passe-miroir - livre 1: Les fiancés de l’Hiver
Date de parution: 06 juin 2013
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Collection: Grand format Littérature
Série: Roman ado
La 4ème: Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d'une grande saga fantastique et le talent d'un nouvel auteur à l'imaginaire saisissant

Auteur: Christelle Dabos
Titre: La Passe-miroir - livre 2: Les Disparus du ClairdeLune
Date de parution: 29 octobre 2015
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Collection: Grand format Littérature
Série: Roman ado
La 4ème: Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d'une redoutable vérité.






Ces romans de fantasy ont l'air vraiment magiques. Je m'attend à être aussi époustouflée que pour un Harry Potter, aussi émue et retournée que pour A la croisée des Mondes.


Dans la catégorie : Je redécouvre mes classiques




Auteur:  Marcel Proust
Titre: A la recherche du temps perdus - tome 1: Du côté de chez Swann
Editeur: Gallimad
Collection: Folio Classique
La 4ème:  Et tout d'un coup le souvenir m'est apparu. Ce goût, c'était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l'heure de la messe), quand j'allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m'offrait après l'avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul. La vue de la petite madeleine ne m'avait rien rappelé avant que je n'y eusse goûté... Mais, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir.




 Je n'ai jamais lu Proust, et j'ai vraiment envie de découvrir cette madeleine.


Auteur: Eve Ensler
Titre: Les monologues du vagin
Date de parution: 08 septembre 2005
Editeur: Denoël
Collection: Denoël et d'ailleurs 
La 4ème: «J'ai décidé de faire parler des femmes, de les faire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins..., et c'est devenu ces Monologues... Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.» Depuis leur parution aux États-Unis en 1998, Les Monologues du vagin ont déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si différents... Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s'agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d'œuvre d'Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes.


Oui, pour moi c'est bien un classique. J'aurais aimé le voir au théâtre, mais l'occasion ne s'est jamais présentée. Et je crois que j'ai autant de plaisir à lire du théâtre que d'en écouter, alors...



Dans la catégorie : c’est pénible les catégories en fait, non ?


Tous ces livres attisent ma curiosité, j'ai très envie de voir ce qu'ils ont à offrir

Auteur: Giulia Enders
Titre: Le Charme discret de l'intestin
Date de parution:01 avril 2015
Éditeur: Acte sud
Collection: Question de santé
La 4ème: Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau… et si tout se jouait dans l’intestin ?
Au fil des pages de son brillant ouvrage, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, plaide avec humour pour cet organe qu’on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guidée au sein de notre système digestif, elle présente, toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du “deuxième cerveau’’ pour notre bien-être. C’est avec des arguments scientifiques qu’elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu’à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d’une digestion réussie.
Irrésistiblement illustré par Jill Enders, la sœur de l’auteur, voici un livre qui nous réconcilie avec notre ventre.


Auteur: Frady Hendrix
Titre: Horrorstör
Date de parution: 18 août 2015
Éditeur: Édition Milan
Collection: Question de santé
La 4ème: Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles d’Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées…Les ventes sont en berne, les responsables de rayon en panique : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal.Pour lever le mystère, une équipe de trois employés se retrouve engagée pour rester sur place toute une nuit. Au cœur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront par se confronter aux pires horreurs…Une histoire de maison hantée qui prend place dans un décor contemporain : "Horrorstör" a pour trame de fond une critique cinglante de la société de consommation.



Auteur: Catharine Ingelman-Sundberg
Titre: Comment braquer une banque sans perdre son dentier
Date de parution: 13 marc 2014
Éditeur: Fleuve édition
Collection: Littérature Générale
Disponible en poche: Pocket le 05/02/2015
La 4ème: Wanted : Ils sont cinq, trois femmes, deux hommes. Cheveux blancs, déambulateurs, ils s'apprêtent à commettre le casse du siècle. Si vous les croisez, restez prudents, et surtout ne tentez pas de vous interposer.Ils s'appellent Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, le Râteau, ils chantent dans la même chorale et vivent dans la même maison de retraite. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l'arme à gauche. Franchement, la vie ne serait pas pire en prison ! D'ailleurs, à Stockholm, elles ont plutôt bonne presse... Voilà l'idée ! Les cinq amis vont commettre un délit et faire en sorte d'être condamnés : en plus d'avoir la vie douce, ils pourraient redistribuer les bénéfices aux pauvres et aux vieux du pays. Un brin rebelles et idéalistes, un peu fous aussi, les cinq comparses se lancent dans le grand banditisme. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu...


Auteur: David Safier
Titre: Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché
Date de parution: 07 mai 2014
Éditeur: Presse de la cité
Collection: Domaine étranger
Disponible en poche: Pocket le 02/9/2015
La 4ème: Oh, la vache !
Décidément, les taureaux... tous les mêmes ! Lolle est sous le choc : son beau, son fier, son viril Champion la trompe avec cette peste de Susi. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, voilà la vachette bafouée qui apprend que le fermier a décidé de vendre son troupeau et qu'elle a toutes les chances de finir en steak haché. Mais il existe, paraît-il, un lointain pays où les vaches sont sacrées. Un pays où Lolle et ses semblables pourraient vivre d'amour et d'herbe fraîche, en toute sérénité. Ce pays, c'est l'Inde. Des pâturages allemands à l'Ouest américain, territoire des bisons, jusqu'aux contreforts de l'Himalaya, dans l'antre du yéti, Lolle et ses amis entreprennent un périlleux voyage...
Après l'irrésistible Maudit Karma, David Safier prouve, une fois de plus, avec tendresse et humour, qu'il n'a pas son pareil pour épingler les travers de ses congénères et se glisser dans la peau d'un animal. Une comédie réjouissante.




Et voilà pour cette longue (?) Wich list. J'espère pouvoir lire ces livres rapidement et vous en parler très vite!



lundi 1 février 2016

Nââândé!? [ Eriko Nakamura] Quand les parisiens en prennent pour leur grade!


Aujourd'hui, nous allons parler d'un petit livre tout rose que j'ai acheté, un fois n'est pas coutume, après avoir une revue sur un blog: Nââândé!? d'Eriko Nakamura


De quoi ça parle?
Une japonaise fraichement mariée à un français s'installe à Paris. C'est le choc des cultures!
Par des tranches de vie quotidienne (le restaurant, le médecins, ...), elle nous livre le regard qu'elle porte, sans jugement mais avec beaucoup d'étonnement, sur la culture française en général, et les parisiens et leur manies en particulier.
Nââândé, qu'est ce que ça veut dire? Cela exprime la stupéfaction. On pourrait traduire ça par OMG ou plus trivialement WTF!

Ce que j'en pense?
Ce livre a une vocation humoristique. Honnêtement je n'ai pas ri, souris plutôt. Mais j'ai beaucoup aimé la comparaison entre les cultures française et japonaise. J'ai passé un bon moment a découvrir des bouts de mode de vie japonaise et j'étais presque attendrie devant la mise en avant de nos travers et contradictions bien franchouillardes.
Un petit livre sympathique.

mercredi 13 janvier 2016

Et soudain tout change [Gilles Legardinier]: des amours et amitiés lycéennes qui me rendent nostalgique


Je suis en train de devenir une inconditionnelle de Gilles Legardinier. Je kiff ce type et ce qu'il dégage. J'adorerai le compter parmi mes amis.

J'ai lu tous ces livres bien entendu, mais comme j'ai beaucoup de retard, on va parler aujourd'hui d'un roman sorti il y quelque temps: Et soudain tout change



De quoi sa parle?
C'est l'histoire de Camille, lycéenne, et de sa bande de potes, Axel, Léa, Léo et les autres. C'est l'année du Bac. C'est l'année de tous les doutes, de toutes les aventures. C'est l'année de l’amitié et des amours, de l'Amour. C'est l'année qui va marquer leur vie, à tous.

Ce que j'en pense?
Mon Dieu que ce livre fait bien! Mon Dieu que c'est beau. Gilles Legardinier sait si bien se mettre dans la peau de ses personnages. Je ne suis pas sure qu'adolescente j'aurai aussi bien formulé mes émotions, mais il a parfaitement capté le ressenti que l'on peut avoir à cet age là. Et j'ai eu un pincement au cœur en repensant à ma propre adolescence, l'envie de la revivre un peu, et de mieux la savourer.
Mais ce n'est pas un livre pour ado, loin de là. Et mon titre est très réducteur. Cela se passe pendant l'adolescence, oui, mais comme souvent avec les livres de Legardinier, c'est surtout un livre plein d'humanité et d'amour (et d'humour aussi). On a envie de se glisser dans le microcosme de ces personnages comme dans lit chaud et moelleux, on n'a plus envie d'en sortir. 
En fait, les comédies de Gilles Legardinier, c'est comme des doudous, elles font du bien.





vendredi 8 janvier 2016

Alors Voilà de Baptiste Beaulieu: le Bonheur à l'hopital


Ou la la! La poussière s'accumule ici, non?
Bonjour tout le monde, bonne année!
Bonne résolution oblige, je vais tenter de m'investir d'avantage sur le blog cette année, et les suivantes aussi j'espère. Et vu le stock de livres que j'ai lu et que je n'ai pas rangé pour en faire des articles, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Alors c'est parti avec un nouvel auteur qui fait son chemin et que j'affectionne tout particulièrement pour son humanité et son humilité, il s'agit de Baptiste Beaulieu.

Baptiste (il semblerait que ce soit un pseudo) est un jeune medecin (Beau gosse, et en plus il est de part chez moi, ce qui ne gache rien) qui a commencé avec un blog que j'ai suivis quesque depuis le début et que je suis toujours : Alors Voilà. Il a vocation avec des anectotes toujours pleine de douceur, de poésie et parfois d'humour à réconcilier les gens avec le milieu médical en général et les hopitaux en particulier. Et, bigre, il réussi!

Alors quand son premier livre alors voilà , les 1001 vies des urgences est sortis, il est évident qu'il me le fallait


De quoi ça parle?
Alors voilà, c'est l'histoire un interne en médecine qui nous emmène une semaine avec lui. Il a une patiente un peu particulière. Elle va bientôt mourrir, mais veut tenir le plus longtemps possible, pour donner le temps à son fils d'arriver et lui dire au revoir. Alors il lui raconte des histoires;  vrais, pas forcément les siennes, mais toutes celles qu'il a pu recueilllir, celles des patients aussi bien que des medecins, des histoires de vie.

Ce que j'en pense?
Le passage d'un blog à un livre n'est pas chose aisée. Mail il y réussi parfaitement bien. Ce n'est pas un copié/collé, c'est une continuité, un aboutissement.
Que dire, si ce n'est que ce livre est un concentré de douceur, d'amour, d'humilité et surtout d'humanité. Et ça, ça fait du bien!

A lire absolument, en particulier si vous avez un passif avec le monde médical.

mardi 23 juin 2015

La trilogie du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien: de la fantaisy pour lecteurs avertis


Un bébé développe ses sens tout au long de la grossesse. Et il y a de nombreux moyens de communiquer avec son enfant. L'ouïe, l'écoute en est un puissant.
Quel rapport avec Tolkien?
Et bien je ne suis pas une grande bavarde. Pourtant c'est important de parler à son bébé pendant la grossesse, du moins de faire entendre sa voix. Je ne voulais pas rater ça. Mais franchement, je ne savais pas trop quoi lui raconter.
Alors je me suis lancée un défis. Pendant tout mon troisième trimestre de grossesse, j'ai voulu lire à voie haute des livres à mon plancton. Il me fallait quelque chose d'assez long pour me tenir tout le dernier trimestre, mais aussi de fun pour que je ne me lasse pas. En plus, c'était un bon moyens de m'occuper alors que je passais mes journées sur le canapé telle une baleine échouée.

J'ai donc choisi de lire la trilogie du Seigneur des Anneaux de Tolkien.
Alors bien sur, j'ai vu les films comme tout le monde, et j'avais hâte de découvrir si Gollum était aussi flippant dans le livre qu'au cinéma. J'avais également un peu peur de retrouver le style "enfantin" qu'il avait utilisé pour le Hobbit.


Alors, l'histoire on la connait tous. Nous sommes dans un monde médiévalo-fantastisque où cohabitent les hommes, les elfes, les nains, les méchants orques et à l'écart de toute agitation, les hobbits. Ce monde a une histoire très riche et s'est construit grâce aux anneaux aujourd'hui perdus: trois pour les elfes, sept pour les nains, neuf pour les hommes et enfin, un anneaux qui les gouverne tous: celui de Sauron, le grand méchant du Mordor. Cet anneaux d'un immense pouvoir a sa propre volonté. Il manipule envoûte ses porteurs jusqu'à revenir à son premier possesseur. Et celui qui le met à son doigt devient invisible.
Pendant des siècles, cet anneaux était perdu. Aujourd'hui retrouvé, Sauron va tout faire pour le récupérer. Une seule solution: le détruire. La terre du milieu va entrer en guerre pour cet anneaux, tandis que deux vénérables hobbit vont affronter seul le chemin jusqu'à la montagne du Destin où coule la lave qui pourra détruire l'anneau.

Je ne vais pas détailler le contenu des trois livres, ils sont trop riches pour ça, mais il s'agit essentiellement de récit de voyage, de scènes de bataille, de magie, d'affrontement entre les différents peuples, de courage et de bravoure.

Ce que j'en pense?
Mon Dieu que c'est long!! Et fastidieux! Sur la couverture il est écrit "à partir de 11ans". Honnêtement, j'ai du mal à imaginer d'un enfant puisse apprécier cette lecture ou même aller jusqu'au bout. D'abord, les descriptions sont permanentes et interminables. Je pense que Tolkien a du rater une vocation de cartographe. A chaque fois que les personnages font un pas, il décrit ce qu'ils peuvent voir devant, derrière, à l'ouest, à cent mettre à l'est du petit rocher en forme d'écureuil, au sud du troisième virage sur le quatrième chemin de l'embranchement situé légèrement à droite de l'arbre en forme de tipis norvégiens etc etc. C'est pénible, ça casse toute la dynamique, c'est épuisant.
L'histoire en elle même est plutôt pas mal, mais malgré la richesse du monde qu'il a crée de toute pièce, je trouve que ça manque de profondeur. On est trop dans la description des faits et pas assez dans la psychologie des personnages ou du moins dans leur ressentis. On a l'impression que cette histoire n'est que le prétexte pour décrire ce monde qu'il a créée de A à Z. Il a d’ailleurs fournis là un travail impressionnant et remarquable.

Pour ma part, on peut tout à fait se contenter des films. Même s'ils sont bien sur très édulcorés et s'ils s'éloignent de plus en plus des livres au fur et à mesure de leur avancée (celà dis, je n'est pas vu les versions longues, alors cette critique est peut être à relativiser), ils reflètent bien mieux l'esprit d'aventure, de quête, de bravoure que l'on attend de ce genre d'histoire.
 Et je n'ai pas envie de découvrir davantage l'univers de Tolkien, on est largement rassasié avec ces livres là.

Pour finir, je voulais partager une réflexions qui me taraudait déjà quand javais vu les films mais qui m'est encore plus évidente avec les livres: Frodon et Sam, ils ont fricoté ensemble, on est d'accord?

mardi 9 juin 2015

Le poison d'amour d'Eric Emmanuel Schmitt: amours et amitiés adolescentes


Je continue le rattrapage de mon retard dans les articles littéraires avec le dernier roman d'Eric Emmanuel Schmitt: Le poison d'Amour.


De quoi ça parle?
Julia, Anouchka, Colombe et Raphaëlle sont quatre lycéennes liées par une amitié profonde et indéfectible. Elles livrent dans leur journal leur ressentis, peurs vécus, leur peurs et leurs doutent quant à se sentiment si difficile qu'est l'amour. Alors que Roméo et Juliette est en train de se monter dans leur lycée, une tragédie se prépare.

Ce que j'en pense?
D’abord, j'aime cette couverture qui est bien sur le pendant du précédent roman de Schmitt: L'élixir d'Amour,ce trait d'union entre ces deux livres qui s’interrogent sur ce qu'est l'amour dans tout les sens du terme.
L'amour est un thème universel, et pourtant on trouve toujours de nouvelle manière de l'aborder.
Schmitt de me déçois pas ici. C'est bouleversant, même si je ne suis pas sure que les adolescentes d'aujourd'hui sauraient aussi bien mettre en mots leurs ressentis. En tout cas, moi j'aurais aimé écrire de cette façon à seize ans.
Cette histoire est tragique mais surtout très belles. Comme d'habitude, je le recommande.

lundi 8 juin 2015

Bienvenue au Paradis de Bernard Werber: recyclage de thème pour une pièce de Théâtre


Comme vous le savez, je ne manque aucune sortie de Bernard Werber. Aussi quand il a annoncé sur sa page facebook, la sortie directement au format poche de sa pièce de Théâtre: Bienvenue au Paradis, je me suis jetée dessus.



Il s'agit donc du texte qui n'avait jamais été publié de sa pièce jouée à Bordeaux et à Paris en 2011 et 2013 si je ne me trompe pas.

De quoi ça parle?
Anatole Pichon fait la désagréable découverte de la mort. Il pense naturellement entrer directement au Paradis, mais ce n'est pas si simple. Le Paradis,ça se mérite, et il faut prouver qu'on y a sa place: c'est le Jugement dernier.  Il y a donc un juge, un avocat et un procureur.
Mais il n'est pas facile de se justifier lorsque l'on découvre que les valeurs du paradis ne sont pas du tout les mêmes que ce que nous apprend la pratique humaine.
Anatole va devoir défendre chèrement son âme. Sinon? Il retournera sur terre!

Ce que j'en pense?
C'est une pièce sympathique et plutôt drôle, qui doit être très agréable à voir sur scène.
Le jugement dernier et les portes du paradis, sont un thème cher à Werber qu'il avait déjà longuement exploité dans "L'empire des Anges".
J'adore la vision de la vie, de la mort, du futur de Werber, mais je trouve dommage que lorsqu'il trouve une bonne idée, il l'exploite jusqu'à plus soif. Il est tellement talentueux, il n'a pas besoin de recycler ces idées pour faire de bonnes pièces.